Calculez les primes d'énergie de votre projet

Particuliers Professionnels

Pour qui ? Quels Travaux ?

C.E.E. - Pour qui ?

Particuliers, entreprises, bailleurs, syndics et collectivités vous pouvez  tous bénéficier  du dispositif des C.E.E.et toucher une prime CEE.

Réduisez votre consommation d’énergie et touchez une prime CEE pour les travaux d’amélioration énergétique de vos bâtiments :

  • Maisons individuelles et appartements
  • Bâtiments tertiaires
  • Bâtiments collectifs et infrastructures municipales

  • Dépendance Energétique 
  • Précarité Energétique
  • Approche coût globa
  • Maitrise des coûts énergétiques
  • Retour sur Investissement (amortissement et R.O.I.)
  • Inétgration de matériels éco-responsable
  • Contrôle et Suivi des Consommations
  • Pérénnité du bâti
  • Confort des Usagers

!! Afin d'optimiser vos travaux et leurs bénéfices, contactez nous le plus en amont possible !!

  • Collectivités Territoriales
  • Gestionnaires de Patrimoine
  • Bailleurs Privés et HLM
  • Copropriétés
  • Particuliers

!!! Vous devez absolument nous contacter avant la signature de tout devis et le démarrage des travaux !!!

  • Bâtiments Tertiaires
  • Bâtiments Résidentiels
  • Bâtiments Industriels

!! Tous les bâtiments doivent avoir plus de deux ans !!

Travaux Thermie
Pompes à chaleur, isolation de réseau d'eau chaude, chaudière collective, ...

Travaux d'Equipements
Luminaires LED, BAES, logiciel de réduction des consommations, appareils hydro-économes, ...

Travaux d'Isolation / Enveloppe
I.T.E., isolation intérieure murs /combles, menuiseries extérieures,

!! Les travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu et labellisé R.G.E. !!

C.E.E. - Quels types de travaux sont concernés ?

Pour être éligibles aux  CEE, vos travaux doivent permettre d'améliorer la performance énergétique de votre bâtiment.

Des fiches d’opérations standardisées définissent des normes techniques et une règle de calcul permettant de déterminer les montants d’économies d’énergie retenus par opération.
Le calcul d’économie d’énergie se fait en kWh cumac qui est l’unité de mesure des certificats.

La valorisation de votre action de travaux (ex : pose d’une chaudière, remplacement des fenêtres, pose de LED, …) en kWh cumac varie selon le type de travaux,  les caractéristiques des produits mis en place et du bâtiment et encore la zone géographique (H1-H2-H3).

Les fiches standardisées sont réparties en grandes classes de travaux, à savoir :

  • Enveloppe (isolation, fenêtre)
  • Thermique (chauffage et régulation, eau chaude sanitaire, ventilation/climatisation)
  • Equipement

C.E.E. - Exemples concrets ?

Certaines opérations sont plus intéressantes que d'autres en terme de valorisation des CEE, au regard du montant de l'investissement à réaliser dans l'opération d'économie d'énergie.

Pour la Troisième Période C.E.E. (2015-2017), les opérations les mieux couvertes par les C.E.E. sont celles liées à l’enveloppe / isolation des bâtiments.

Un bâtiment bien isolé est un bâtiment qui consomme moins.

Ainsi par exemple, une copropriété ou un particulier qui souhaite isoler ses combles sous toiture peut espérer une contribution C.E.E. représentant environ 20% de l'investissement. couvrir 10 à 15% du coût du matériel.

De plus cette prime CEE est cumulable avec les aides publiques existantes (crédits d'impôts développement durable, prêt à taux zéro).

En revanche, il convient que les matériels installés répondent strictement aux prescriptions de la réglementation sur les CEE. Ainsi pour l'isolation des parois, il faudra veiller à ce que la résistance thermique de l'isolant soit suffisante. De même un document de certification du produit utilisé sera demandé.